Info lettre mars 2017

Table des matières

Les comités, une belle manière de s’impliquer au RAAQ.. 3

Objectif numérique, une consultation inaccessible ! 3

Consultation sur la sécurité routière de la SAAQ.. 5

Révision des standards sur l’accessibilité du Web : l’attente a assez duré. 5

Une nouvelle consultation de nos membres. 6

Sondage concernant la future loi fédérale sur l’accessibilité. 7

Soutien du revenu de la COPHAN.. 7

Déficience visuelle et résilience, brèves biographies des nôtres. 8

Communiqué de presse en provenance du RPHV régions 03-12. 8

Mot de la fin. 11

 

Bonjour à toutes et à tous !

Comme vous le savez surement, nous avons terminé le déménagement du RAAQ et nous sommes présentement en train de finaliser l’installation de notre espace de travail dans nos magnifiques nouveaux locaux. Nous prenons aussi le temps de souffler un peu puisque comme vous vous en doutez, le retour du temps des fêtes a été rempli de rebondissements!

En plus du déménagement, nous avons pu avancer plusieurs dossiers. Vous trouverez tous les détails dans notre Infolettre

Antoine Perreault.

Coordonnateur du RAAQ

Les comités, une belle manière de s’impliquer au RAAQ

Tout au long de notre infolettre, vous pourrez constater que le RAAQ n’a pas chômé durant les derniers mois. Nous tenons cependant à souligner que la permanence seule n’est pas responsable de l’avancée de nos dossiers. Nous avons la chance de compter sur un conseil d’administration actif et très impliqué, ainsi que sur des comités remplis de personnes donnant de leur temps pour faire avancer nos dossiers. Nous tenons à les remercier grandement. Sans eux, il serait impossible de réaliser autant de choses.

Objectif numérique, une consultation inaccessible !

Le ministère de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation a tenu une consultation appelée « Objectif numérique » dans le cadre de la stratégie numérique du Québec. Malheureusement, cette consultation en ligne n’était pas accessible. De plus, à aucun endroit l’accessibilité du Web pour les personnes en situation de handicap n’était touchée.

Le RAAQ a décidé d’adresser une lettre au ministère pour lui demander de repousser la fin de la consultation, de rendre la plateforme accessible et d’ajouter le thème de l’accessibilité aux sujets déjà discutés.

Nous avons reçu une réponse nous informant que la consultation était repoussée de quelques jours. Une adresse courriel nous a aussi été donnée pour permettre aux personnes ne pouvant pas accéder à la plateforme en ligne de transmettre leurs recommandations directement aux responsables de la consultation. C’est une petite victoire dont nous nous réjouissons. Vous pouvez consulter le document que le RAAQ a envoyé en réponse à la consultation en cliquant sur le lien suivant : http://raaq.qc.ca/recommandation-du-raaq-a-la-strategie-numerique-du-web/

Parallèlement à ces démarches, le coordonnateur du RAAQ et le responsable du dossier « Accès à l’information » ont rencontré l’attaché politique de la ministre de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation pour lui faire part de nos préoccupations. Un dossier à suivre.

Consultation sur la sécurité routière de la SAAQ

Comme vous le savez peut-être, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a mené une consultation en février et en mars dernier concernant la sécurité routière.

Notre comité « Accès aux déplacements autonomes et sécuritaires », accompagné par le conseil d’administration, a profité de cette occasion pour travailler sur un mémoire faisant état des préoccupations du RAAQ. Notre mémoire traite des feux sonores, des véhicules silencieux, des carrefours giratoires et de d’autres enjeux que nous avons défendus au fil des ans. Vous pouvez consulter le document en cliquant sur le lien suivant : http://raaq.qc.ca/memoire-du-raaq-concernant-la-consultation-publique-sur-la-securite-routiere/

Le RAAQ a aussi participé à une rencontre publique pour communiquer de vive voix avec la SAAQ et le Ministère des Transports du Québec ses préoccupations.

Révision des standards sur l’accessibilité du Web : l’attente a assez duré.

Pour assurer l’accès des sites Internet gouvernementaux aux personnes en situation de handicap, le gouvernement du Québec a adopté les standards gouvernementaux du Québec en ressources informationnelles (SGQRI) sur l’accessibilité du Web pour les personnes handicapées le 10 mai 2011. Le gouvernement était censé procéder à la révision de ces standards avant le 10 mai 2016. Le RAAQ ne peut s’empêcher de faire deux constats majeurs. Premièrement, plusieurs plateformes Web gouvernementales pourtant soumises aux standards et mises en ligne après leur adoption ne sont pas conformes. Deuxièmement, la révision des standards accuse un retard inacceptable. C’est pourquoi le comité « Accès à l’information » a décidé d’écrire à Pierre Moreau, président du Conseil du trésor, pour lui faire état de nos revendications. Vous pouvez consulter la lettre en cliquant sur le lien suivant : http://raaq.qc.ca/standards-sur-laccessibilite-du-web/

Une nouvelle consultation de nos membres

Lors de notre dernière assemblée générale, le comité « Vie associative » a reçu le mandat de consulter l’ensemble de ses membres affiliés sur plusieurs enjeux. Notre comité a donc travaillé d’arrachepied à la création d’une consultation qui a été envoyée à l’ensemble de nos membres régionaux. Veuillez noter que vous avez jusqu’au 28 avril 2017 à 17h00, pour remplir le document. Votre participation est très importante puisque cette consultation a en partie pour but d’outiller notre comité « Vie associative » dans la rédaction de proposition de modification de nos statuts et règlements lors de la prochaine assemblée générale.

Sondage concernant la future loi fédérale sur l’accessibilité

Comme vous le savez surement, le gouvernement canadien est en processus d’élaboration d’une loi fédérale sur l’accessibilité. Le RAAQ vous a d’ailleurs invité à participer à leur consultation en ligne il y a quelques mois. Présentement, l’Alliance pour un Canada inclusif et accessible, un regroupement de douze associations canadiennes, mène un sondage pour établir les priorités des citoyens concernant l’accessibilité. Vous pouvez remplir le sondage en ligne en cliquant sur le lien suivant : http://alliance-canada.org/fr/survey-1-fr/

Soutien du revenu de la COPHAN

La coordination du RAAQ et la responsable du comité « Accès à des conditions de vie décentes » participent activement aux réunions concernant le soutien du revenu tenu par la Confédération des organismes provinciaux de personnes handicapées du Québec (COPHAN), notre regroupement provincial. Suite à ces réunions, notre comité a pu se rencontrer et discuter des enjeux soulevés à la COPHAN concernant le soutien du revenu. Actuellement, nous travaillons à la rédaction d’une proposition de positions qui sera soumise à nos membres lorsque complété.

Déficience visuelle et résilience, brèves biographies des nôtres

Comme vous le savez peut-être, le RAAQ est en train de développer une trousse d’animation en éducation populaire basée sur les biographies qui ont été réaliser à travers le projet « Déficience visuelle et résilience, brèves biographies des nôtres. » Notre projet avance bien et nous sommes présentement en tournée d’animation pour tester nos outils. Lorsque la trousse sera terminée, l’ensemble de nos membres seront invités à venir à Montréal pour une demi-journée de formation! Nous vous tiendrons informé !

Communiqué de presse en provenance du RPHV régions 03-12

Monsieur Barrette, les handicapés ne sont pas des balles

Québec, le 28 février 2017  – Suite à la chronique de Mylène Moisan du 26 février dans le Soleil, notre organisme poursuit son appui indéfectible à Madame Judith Létourneau dans ses démarches pour l’obtention d’un logement lui permettant d’en sortir en toute sécurité. Après 20 mois dans les dédales du réseau des services sociaux, Judith vous confirme Monsieur le Ministre que le CIUSSS de la Capitale-Nationale reste le lieu de blocages imbéciles entre programmes. Depuis Judith attend qu’un déambulateur coûtant moins de 1000$ lui soit octroyé. Elle sait qu’elle doit déménager à un endroit où il n’y a pas d’escalier pour sortir de chez elle en toute sécurité et pour obtenir ce déambulateur.  Pendant plusieurs mois, elle a attendu des évaluations du CIUSSS pour être admise au Programme de supplément au loyer.  En décembre dernier, il a fallu une intervention du PDG du CIUSSS de la Capitale-Nationale pour que les intervenants du programme DI-TSA-DP se parlent et dénouent la situation dans laquelle Judith était depuis plusieurs mois.  Alors, ils annonçaient jusqu’à deux ans d’attente avant d’obtenir un logement adapté à sa condition et avoir son déambulateur. Dans sa situation, Judith sait qu’elle risque le CHSLD, à un coût plus onéreux et avec une qualité de vie moindre … encore un engagement de votre gouvernement que le CIUSSS ne respecte pas tout comme la politique gouvernementale de prévention en santé publiée en octobre dernier, dont l’une des orientations est le renforcement des actions de prévention dans le système de santé et de services sociaux.

Monsieur le Ministre, nous nous doutons que ce n’est pas par les médias que chaque cas individuel doit se régler. Nous nous questionnons également sur le fait que cela semble devenu un passage obligatoire pour que vous pressiez le réseau de répondre à l’un ou l’autre des engagements gouvernementaux. Cependant, devons-nous attendre qu’une Judith déboule à nouveau un escalier pour que la situation se règle? Devrons-nous attendre une enquête du coroner pour qu’au-delà de Judith la situation ne se reproduise pas?

Si les intervenants du CIUSSS avaient rempli leur mandat il y a 20 mois, la situation de Judith serait réglée ou sur le point de l’être.  Le choix de certains intervenants a été de la laisser se démerder seule.  Judith a fait valoir ses droits et voilà elle est inscrite sur la liste d’attente.  20 mois à se débattre pour être inscrite sur une liste d’attente de 18 à 24 mois. Est-ce cela l’efficacité tant attendu du réseau de la santé et des services sociaux?

Maintenant la voilà confiée aux bons soins de la SHQ aux mains de Monsieur Coiteux jusqu’à la prochaine chute ou après un séjour hospitalier, Judith ira grossir le nombre de jeunes en CHSLD et augmenter d’autant les dépenses.

Monsieur Barrette, après avoir réglé le cas de Judith, nous vous invitons à définir avec Monsieur Coiteux, une procédure pour que les suppléments de loyers réservés aux cas urgents s’appliquent aux personnes dans la situation de Judith. Les protocoles existent, il ne manque qu’une main ferme pour en adapter le contenu.

Le Regroupement des personnes handicapées visuelles (régions 03-12), est un organisme démocratique, dont l’une des missions est de défendre les droits et promouvoir les intérêts des personnes handicapées visuelles de ces deux régions.

-30-

Mot de la fin

À travers nos infolettres, nous souhaitons vous tenir informé des développements de nos différents dossiers. Si vous avez des questions concernant des sujets abordés dans cette publication ou pour toute autre chose, n’hésitez pas à nous contacter.

Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec

3958 rue Dandurand, salle 2

Montréal, Qc, H1X 1P7

Téléphone : 514-849-2018

Télécopieur : 514 849-2754

Courriel : info@raaq.qc.ca

Site Web : www.raaq.qc.ca